mercredi 16 janvier 20h00

Maradona c’est moi

d’après le roman d’Alicia Dujovne Ortiz

Cie Cipango

Où sommes-nous ? On distingue les contours d’une cage de foot, un autel dédié à Maradona, les lignes blanches de places de parking. Une cérémonie commence, Dona Fala, représentante du peuple Napolitain et Alicia, journaliste Argentine venue enquêter sur la vie du célèbre joueur de football Maradona, entament un mystérieux rituel… Au cours de la cérémonie, en tirant les cartes, les deux femmes rejouent les moments clés de la vie de Diego Maradona.

Diego Maradona, c’est le premier joueur à avoir été transféré de clubs en clubs à des prix exorbitants. Le club de Naples, le Napoli qui n’avait jamais gagné aucun match jusqu’à présent, rêve d’avoir Diego dans son équipe. Alors la population se mobilise et ceux qui n’ont rien, donne tout pour que Naples puisse gagner un match du championnat italien. Diego est transféré au club de Naples, les Napolitains sont transportés par la joie, Diego sera leur héros, leur Sauveur, leur Dieu… Il jouera pour Naples durant sept ans. Les Napolitains rythment leurs vies et leurs fêtes selon les prouesses du joueur. Le Napoli est enfin sacré champion d’Italie, pour la première fois dans son histoire. Une revanche footballistique, mais aussi culturelle et humaine: la victoire du Sud des « pauvres » contre le Nord des « riches ». Des Eglises Maradoniennes se créent, un véritable culte religieux à l’intention du footballeur Argentin. La prière du « Notre Père » est transformé en « Notre Diego » : Notre Diego – Qui est sur les terrains – Que ton pied gauche soit béni – Que ta magie ouvre nos yeux – Fais-nous souvenir de tes buts – Sur la terre comme au ciel – Donne nous aujourd’hui notre bonheur quotidien – Pardonne aux anglais- Comme nous pardonnons à la mafia napolitaine – Ne nous laisse pas abîmer le ballon – Et délivre nous de Havelange.

La compagnie Cipango parvient à nous faire gagner la fièvre que tous les Napolitains ont ressenti lors de la victoire. Durant la cérémonie, nous poursuivons les pérégrinations de la journaliste Alicia qui tente de comprendre ce qui s’est passé ensuite pour Maradona. Comment est-il tombé dans la drogue ? Pourquoi ? Pourquoi les nombreuses infidélités à sa femme Claudia ? Pourquoi tous ces excès ? Pourquoi d’un seul coup et comme un seul homme, les Napolitains se sont mis à détester Diego, à le haïr pour cela. Alicia recoupe les articles de journaux, tente de comprendre toute cette haine : peut-être Diego n’était-il pas totalement libre, peut-être que l’ombre de la Camorra, la mafia Napolitaine rôdait autour de lui. Peut-être que pour des questions d’argent on lui aurait demandé de perdre un match…

 

mise en scène Etienne Durot, assité de Clément Chebli, avec Julie Roux, Clémence Azincourt, Etienne Durot Texte Julie Roux (librement inspiré du roman d’Alicia Ortiz), musique El Indio, chorégraphie Frédéric Cellé, scénographie Aurélie Lemaignen, création lumière Thomas Rizzotti, régisseur Nathan Sebbagh

 

Coproduction : L’arc – scène nationale Le Creusot, l’ECB de Chauffailles et avec le soutien de la Ville de Gueugnon, de la Ville de Toulon sur Arroux, du Département de Saône-et-Loire, de la Région Bourgogne-Franche-Comté, de la DRAC, de la SPEDIDAM.

 

 

 

 

 

Théâtre/Musique

mercredi 16 janvier

20h00 / 1h40

tarif C

à partir de 12 ans

 

 

 

spectacle accueilli en partenariat avec

 

 

 

Pensez au covoiturage !

En cliquant sur la voiture jaune vous serez dirigé sur le site mobigo du conseil régional BFC, en créant un compte (gratuit et confidentiel) vous pourrez proposer des trajets ou trouver quelqu’un qui se rend au même spectacle que vous ! Pratique, écologique et économique !

Pour en savoir plus

Le site internet de La compagnie Cipango

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s