jeudi 09 janvier – 20h

Après la fin

Dennis Kelly

Cie Le Beau Danger

Lendemain d’attaque nucléaire : Louise se réveille dans l’abri que Mark, son collègue, a aménagé au fond de son jardin. Ils sont seuls, le monde semble avoir disparu et Louise n’a aucun souvenir de la déflagration.

Mark l’a transportée jusque là, inconsciente. Encouragé par le comportement étrange de son sauveur, le doute s’installe : et si rien de tout ce que lui avait raconté Mark sur l’explosion n’était vrai ? La faim et la peur s’invitent bientôt dans l’abri. Une lutte de pouvoir féroce s’engage. Construit sur un mode cinématographique, le jeune metteur en scène Maxime Contrepois poursuit avec ce spectacle une archéologie de la violence et nous convie à partager une expérience extrême, celle de prendre place au coeur d’un thriller haletant et violent où l’on ne sait jamais bien différencier le bourreau de la victime.

Dans cette pièce, l’auteur Dennis Kelly évoque comment l’instinct de survie déshumanise. Maxime Contrepois nous lance un défi : vivre avec Mark et Louise, yeux dans les yeux, jusqu’à ce que l’on reconnaisse notre complicité avec ce qu’il y a d’irregardable et d’effrayant en eux. Et en nous ?

 

mise en scène Maxime Contrepois, dramaturgie Olivia Barron, avec Elsa Agnès, Jules Sagot, son Baptiste Chatel, régie générale Solène Ferréol, costumes Joana Gobin, lumière Sébastien Lemarchand, scénographie Margaux Nessi, vidéo Raphaëlle Uriewicz, production-diffusion Léa Serror, régie lumière Nina Tanné

 

 

 

 

 

Théâtre

jeudi 09 janvier

20h00 / 1h30

tarif A

à partir de 16 ans/ Public averti

 

 

Spectacle accueilli en partenariat avec le réseau Affluences

 

 

 

©image : Simon Gosselin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *