mardi 19 novembre – 20h

L’oiseau vert

d’après l’œuvre de Carlo Gozzi

Cie Les Asphodèles

 

C’est dans le pur style de la Commedia dell’arte, celui défendu par Carlo Gozzi, que la compagnie des Asphodèles nous conte L’Oiseau Vert.

Renzo et Barbarina, jumeaux royaux, échappent de justesse à la mort et sont recueillis et élevés par un couple de charcutiers, avant d’être poussés à la porte. Les jumeaux voient dans cet exil le parfait pèlerinage pour mettre en pratique les grands principes de philosophie sur lesquels ils ont cultivé leur éducation.

Mais statues qui parlent, enchantements, prophéties vont les amener d’épreuves en épreuves à ébranler leur foi, bousculant les valeurs de pensée et de conduite dont ils s’enorgueillissaient, interrogeant les fondements véritables de ce qui fait de chacun d’entre nous un être humain.

Rebondissements burlesques, onirisme, comique de situations, personnages hauts en couleurs, tous les ingrédients sont présents dans cette fable qui, bien qu’écrite au XVIIIème siècle, reste des plus contemporaines.

direction artistique Thierry Auzer, adaptation et mise en scène Luca Franceschi avec Serge Ayala, Marie Coutance, Paolo Crocco, Gaëlle Konaté Valentin, Nathalie Robert, Frédéric Tessier, chant polyphonique Sophie Lavallée, scénographie Thierry Auzer et Vincent Guillermin, costumes Cyrielle Goncalves «Bouche Koozu», masques Stefano Perocco et Rémi Cassan, lumière Romuald Valentin

 

 

 

 

 

Théâtre/ Commedia dell’arte 

mardi 19 novembre

20h00 / 1h30

Tarif A

Tout public

 

 

 

 

 

 

©image : Michel Cavalca

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *