C’était vers la fin de l’automne

de Jean-Louis Bourdon – Cie Les Encombrants

vendredi 25 novembre à 20h00 / 1h00

//Théâtre / tarif Et Si On Osait / à partir de 15 ans

+ représentation scolaire à 14h30 le même jour

Cie Les Encombrants

C’est l’histoire d’une femme merveilleusement simple, ne recherchant que les petits bonheurs de la vie. Un petit rien l’enchante. Et puis surtout, au début de l’automne, elle rencontre l’amour de sa vie. Elle tient à nous en parler.
En convoquant ses souvenirs, elle tente de comprendre ce qui s’est passé à la fin de l’automne, qui l’a conduit dans l’endroit où elle se trouve. Elle nous parle du parc, des animaux, de son amour, et petit à petit reconstitue son histoire.
Menée à la manière d’une enquête, cette pièce de Jean-Louis Bourdon questionne la condition féminine : regard des autres, abus sexuels, prévention des IST, perversités narcissiques ou sexisme « ordinaire ».
Un texte d’une grande subtilité, remarquablement mis en scène et interprété, qui nous rappelle que cette histoire, même si c’est la sienne, pourrait être la nôtre.

mise en scène et scénographie Etienne Grebot, avec Pauline Popard, lumière Julien Barbazin,
costumes Amélie Loisy, vidéo Thomas Bart, décor et accessoires Elise Nivault